Claire Darbellay

Dis, c’est pas vrai c’que tu racontes ? C’est des blagues, hein ?

Écouter le vent.

Se laisser imprégner par sa mélodie, qu’elle nous bouleverse comme un ouragan, nous caresse comme une brise ou nous réchauffe comme le sirocco.

Ramasser le conte.

L’adopter.

Le laisser mûrir pour qu’il donne le meilleur de lui même, qu’il nous fasse rêver, rire aux éclats ou réfléchir.

Le partager.

Moi, raconter des blagues ? Bien sur que non !

Des contes pour tous les âges et toutes les occasions.